Espace client

Site junior

Lettre d'information

Questions fréquemment posées : Qualité de l’eau

retour au sommaire


Qui contacter en cas de problème sur la qualité de l’eau ?

Pour toute demande concernant :

  • goût ou odeur persistant ;
  • eau colorée (rouge, noire) ;

appeler le 0 800 818 993 ou le service d’intervention 03-26-47-51-45.

Eau blanche : généralement dûe à la présence d’air : il suffit de mettre l’eau dans un verre et les bulles d’air disparaitront en quelques minutes.

Peut-on boire l’eau du robinet ?

Oui, vous pouvez boire l’eau du robinet sans aucun problème. Celle-ci est traitée et contrôlée régulièrement selon une réglementation stricte afin de vous apporter une eau de qualité.

Pourquoi boire l’eau du robinet ?

Parce que c’est économique : ramenée au prix d’une bouteille d’eau (1.5l), l’eau du robinet coûte moins de 0.5 centime d’euro.

Parce que c’est écologique : 0 déchets, et peu d’énergie pour l’amener jusqu’à chez vous (même si vous habitez au 10ème étage !!) Nous utilisons principalement la gravité de l’eau pour l’amener jusqu’au robinet, par contre les eaux en bouteille sont transportées à plusieurs reprise (trains, camions et votre voiture…).

Parce que c’est bon : les eaux de source en bouteille locales proviennent de la même source que votre eau du robinet. Après 1 heure ou 2 de repos dans une carafe, le chlore s’est évaporé, il vous sera très difficile de faire la différence !

Peut-on boire une eau après traitement adoucisseur ?

Ce n’est pas recommandé de boire une eau après traitement adoucisseur. En effet, une eau adoucie chez vous ne subit aucun contrôle afin de s’assurer que celle-ci est potable (notamment pour le risque bactériologique). Une eau trop douce à un effet corrosif sur les canalisations et peut entrainer la libération de particules de métaux (plomb ou autre) dans l’eau.

Le calcaire est il dangereux ?

Une eau dure n’est pas dangereuse pour la santé. Au contraire. La dureté de l’eau ne fait pas l’objet de normes puisqu’il n’existe pas de toxicité reconnue pour l’homme. La consommation d’une eau riche en calcium permet d’augmenter la ration calcique et améliore ainsi la couverture des besoins de l’organisme. Même si les produits laitiers constituent la source majeure de calcium, les eaux, lorsqu’elles sont calcaires en sont un excellent complément.

Le chlore est il dangereux ?

Le traitement de l’eau au chlore n’est en aucun cas dangereux pour la santé.

Le chlore est le produit désinfectant le plus utilisé dans le traitement de l’eau potable pour tuer bactéries et virus. Il empêche aussi le développement des germes (bactéries, virus) lors du voyage de l’eau de l’usine jusqu’au robinet. Le chlore garantit la santé des consommateurs d’eau.

Les nitrates sont ils dangereux ?

Ils sont présents dans le sol à l’état naturel, ils proviennent de la décomposition de végétaux ou des rejets des intestins d’animaux. Les engrais agricoles en apportent aussi. Les nitrates pénètrent dans le sol et les eaux souterraines, et polluent facilement les cours d’eau par ruissellement.

La teneur en nitrates de l’eau potable est limitée à 50 milligrammes par litre (30 milligrammes par litre au maximum sur Reims Métropole). Cette norme française est établie pour protéger la santé de tous, y compris ceux dont la santé est la plus fragile : pour les nitrates, ce sont surtout les femmes enceintes ou qui allaitent et les nourrissons qui doivent être protégés. C’est le principe de précaution maximale.

Les autorités doivent informer les populations en cas de dépassement de la norme.

On sait très bien éliminer les nitrates par différents traitements biologiques et physico-chimiques. Mais la prévention est préférable. Il faut éviter de trop répandre de nitrates dans la nature, pour protéger les ressources.

Les pesticides sont ils dangereux ?

Les pesticides ne sont pas dangereux tant qu’ils ne dépassent pas un certain seuil.

Les pesticides sont des produits chimiques destinés à protéger les plantes et les récoltes contre certains insectes ou champignons nuisibles, et à détruire les "mauvaises herbes". Ils peuvent contaminer les eaux de surface (cours d’eau, lacs...) par ruissellement et les eaux souterraines par infiltration. L’agriculture est le principal utilisateur des pesticides, mais ils servent aussi à l’entretien des jardins et des bordures d’autoroute ou de voies ferrées, par exemple.

Lorsqu’il y a trop de pesticides dans l’eau utilisée pour faire de l’eau potable, il faut les éliminer. La teneur maximale des pesticides dans l’eau est en effet fixée à 0,1 microgramme par litre pour chaque substance et à 0,5 microgramme par litre ( 0.2 microgramme par litre pour REIMSMETROPOLE) pour l’ensemble des substances. Les procédés d’élimination des pesticides sont bien maîtrisés et régulièrement améliorés (filtration sur charbons actifs. ozone, membranes…), mais il faut aussi réduire la pollution à l’origine.