Espace client

Site junior

Lettre d'information

Ressource en eau : campagne de sensibilisation des entreprises sur leurs impacts environnementaux

Les captages d’eau potable de Couraux et Fléchambault alimentent pour partie l’agglomération de Reims. Celle-ci est équipée d’un réseau séparatif pour l’assainissement : les eaux usées partent en traitement à la station d’épuration tandis que les eaux pluviales sont rejetées pour la plupart dans la Vesle, via des avaloirs (grilles situées sur le long des trottoirs). Or, la Vesle est en connexion avec la nappe phréatique dans laquelle est puisée l’eau potable.

Ces captages ont déjà arrêtés plusieurs fois de manière préventive ces dernières années en raison de pollutions détectées dans la rivière ou dans certaines zones d’activités. 

Ainsi, afin d’améliorer la protection de la ressource en eau, des animateurs de Reims Métropole et du Syndicat mixte Intercommunal d’Aménagement du Bassin de la Vesle (SIABAVE) ont débuté une action de sensibilisation auprès des entreprises situées dans les zones sensibles vis-à-vis de ces captages, appelées aires d’alimentation de captage.

Ces visites permettent d’échanger avec les responsables de site autour des activités de l’entreprise et sur les points particuliers qui peuvent impacter la ressource en eau :

  • Présence et niveau de protection d’un forage d’eau privé,
  • Stockage de produits liquides et de rétentions associées,
  • Présence d’une cuve à fioul,
  • Poste de distribution de carburant
  • Mode de stockage et de gestion des déchets,
  • Usages et rejets éventuels d’eau liés au process (lavage des véhicules…)
  • … etc. 

L’Agglomération, en tant que gestionnaire des réseaux, peut légitimement fixer des valeurs de rejet dans le cadre d’une autorisation délivrée à l’exploitant. Cependant, les animateurs ne sont pas ici dans une démarche de contrôle réglementaire. Le but est simplement de sensibiliser les entreprises sur les impacts potentiels de leur activité et d’évoquer les solutions techniques possibles ainsi que les aides financières pouvant être sollicitées auprès de l’Agence de l’Eau Seine Normandie. 

Pourquoi cette action ?

 Si les pollutions paraissent souvent moins graves dans de petites structures que dans des grandes entreprises, elles sont en fait aussi dangereuses pour le milieu naturel. Elles surviennent souvent à cause de petites inattentions et peuvent passer facilement inaperçues.

Cette démarche s’intègre plus globalement dans un programme de protection des captages d’eau potable contre les pollutions diffuses, à destination des acteurs agricoles et viticoles, des gestionnaires d’infrastructures de transport, des collectivités et des industriels. L’objectif de ce projet est de réduire au maximum les pollutions à la source, avant qu’elles ne rejoignent le milieu naturel.